Conduire une transition écologique d'entreprise : le cas d'Interface Inc.

Eric Rampelberg
Vice-Président d’Interface Inc. pour l’Europe du Sud, l’Inde et l’Asie du Sud-Est
Outre les actions en matière de conception de produits, la stratégie de circularité s’étend aux business models avec le développement de solutions de services comme le réemploi et l’économie de fonctionnalité, fondées sur une logique d’usage, plutôt que les solutions de produits fondées sur une logique de volume.
ERIC RAMPELBERG
VICE-PRÉSIDENT D’INTERFACE INC. POUR L’EUROPE DU SUD, L’INDE ET L’ASIE DU SUD-EST

 

Interface Inc. est une entreprise fondée par Ray Anderson en 1973 spécialisée dans la production de dalles de moquette pour des clients professionnels dont elle est le leader mondial avec un chiffre d’affaires de 1,2 milliards de dollars en 2019. La prise de conscience de l’ampleur des impacts environnementaux que l’entreprise générait, et du fait que l’entreprise était une partie du problème, date de 1994. Ray Anderson engage à cette époque une réflexion de fond avec différentes parties prenantes pour transformer la mission de l’entreprise dans une transition écologique. En 1996, un nouveau projet d’entreprise, appelé mission zero, est défini à l’horizon 2020 : il s’agissait de tendre vers le zéro impact environnemental en 2020. Une nouvelle feuille de route encore plus ambitieuse, appelée Climate take back, a été établie pour 2040.

En matière de circularité, différents objectifs et actions ont progressivement émergé : incorporation de matières recyclées et de matières biosourcées dans la conception des produits, développement de produits éco-conçus plus durables et faciles à réemployer. Outre les actions en matière de conception de produits, la stratégie de circularité s’étend aux business models avec le développement de solutions de services comme le réemploi et l’économie de fonctionnalité, fondées sur une logique d’usage, plutôt que les solutions de produits fondées sur une logique de volume.

Un article extrait de La Revue de l'Institut Veolia - FACTS Reports à paraître prochainement.

Face aux limites d’un modèle de production et de consommation linéaires et du système historique de gestion des déchets, la transition vers une économie circulaire est devenue une nécessité. Cette transformation exige d’importants changements de comportements de la part des acteurs (entreprises, consommateurs/citoyens), que les politiques publiques doivent encourager. L’émergence d’une économie circulaire innovante et créatrice d'emplois se fera autant à l’échelle de l’entreprise, que d’écosystèmes plus large, grâce à de nouveaux business models, notamment l'économie de la fonctionnalité.

En partenariat avec le Centre de Gestion Scientifique de Mines ParisTech, l'Institut Veolia prépare le prochain numéro de sa revue FACTS Reports, à paraître pour l'été 2021, sur le thème de "Industries et déchets : sur la voie de l'économie circulaire". Ce numéro, coordonné par Franck Aggeri, Joël Ntsondé et Helen Micheaux, rassemblera une quinzaine de contributions de chercheurs, organisations internationales, collectivités, associations et entreprises.

L’Institut Veolia mène un travail de prospective sur les enjeux au carrefour de l’environnement et de la société. À travers des conférences, une revue et des groupes de travail prospectifs, l’Institut Veolia réunit et diffuse les expériences et expertises de différents acteurs pour proposer des regards croisés sur les grands enjeux environnementaux et sociétaux.
En savoir plus