Intelligence artificielle et qualité de l’air intérieur : les nouvelles technologies au service de la santé

Intelligence artificielle et qualité de l’air intérieur : les nouvelles technologies au service de la santé

Yann Boquillod
Fondateur de AirVisual

Si les espaces clos sont souvent considérés comme étant protégés de la pollution extérieure, l’air y est bien souvent contaminé par un certain nombre de substances nocives, issues des usages domestiques quotidiens comme le chauffage ou la cuisine ; mais aussi de la pollution extérieure liée aux transports, à l’industrie, etc. en particulier dans des grandes métropoles asiatiques.

Créée en 2015 par deux entrepreneurs français, l’entreprise AirVisual est une entreprise dont l’objectif principal est d’oeuvrer à la sensibilisation en matière de qualité de l’air. En offrant des capteurs connectés de mesure de la qualité de l’air intérieur, cette entreprise propose à chacun d’optimiser la qualité de son air intérieur et par-là même de limiter les risques sanitaires liés aussi bien à l’exposition aux particules fines qu’aux concentrations trop élevées en CO2. En outre, la compilation de données gouvernementales, d’imageries satellites et de données provenant de capteurs extérieurs installés par AirVisual dans le monde entier a permis à la start-up de créer un planisphère interactif de la qualité de l’air sur la planète, facilitant la prise de conscience des enjeux liés à la qualité de l’air et encourageant des solutions pertinentes selon le contexte local.

PDF
La Revue de l'Institut Veolia - Qualité de l'air intérieur (2.95 Mo)