La rénovation de l’éclairage permet de mieux éclairer mais de baisser les consommation d’énergie de 50 % à 90 % - ©Signify

Signify, un éclairage circulaire pour préserver la valeur

Francois Darsy, chef de marché tertiaire & industrie, Signify
Représentant à ce jour 14 % de la consommation électrique mondiale, la lumière constitue un enjeu majeur.
Francois Darsy
Chef de marché tertiaire & industrie, Signify

 

La lumière a un impact environnemental, économique, social et culturel. Notre objectif est de développer des solutions qui répondent aux actions mondiales pour le climat, l’économie circulaire, la santé et le bien-être, la sûreté et la sécurité.

Représentant à ce jour 14 % de la consommation électrique mondiale, la lumière constitue un enjeu majeur. Conçus avec et pour les utilisateurs, nos produits, systèmes et services contribuent à améliorer la performance environnementale des bâtiments. Les éclairages LED, plus sobres, permettent de réaliser 50 % à 90 % d’économies d’énergie par rapport à des solutions d’éclairage conventionnelles.

Pour garantir les performances d’usage dans la durée, nous proposons désormais un service d’éclairage circulaire, les clients n’achètent plus de luminaires mais un service d’éclairage de leurs espaces (privilégier l’usage plutôt que la possession), c’est-à-dire la garantie de performance (nombre de lux, consommation électrique, taux de disponibilité). En fin de contrat, Signify est responsable de la valorisation des produits : réemploi, reconditionnement ou recyclage.

Un article extrait de La Revue de l'Institut Veolia - FACTS Reports à paraître prochainement.

Face aux limites d’un modèle de production et de consommation linéaires et du système historique de gestion des déchets, la transition vers une économie circulaire est devenue une nécessité. Cette transformation exige d’importants changements de comportements de la part des acteurs (entreprises, consommateurs/citoyens), que les politiques publiques doivent encourager. L’émergence d’une économie circulaire innovante et créatrice d'emplois se fera autant à l’échelle de l’entreprise, que d’écosystèmes plus large, grâce à de nouveaux business models, notamment l'économie de la fonctionnalité.

En partenariat avec le Centre de Gestion Scientifique de Mines ParisTech, l'Institut Veolia prépare le prochain numéro de sa revue FACTS Reports, à paraître pour l'été 2021, sur le thème de "Industries et déchets : sur la voie de l'économie circulaire". Ce numéro, coordonné par Franck Aggeri, Joël Ntsondé et Helen Micheaux, rassemblera une quinzaine de contributions de chercheurs, organisations internationales, collectivités, associations et entreprises.

L’Institut Veolia mène un travail de prospective sur les enjeux au carrefour de l’environnement et de la société. À travers des conférences, une revue et des groupes de travail prospectifs, l’Institut Veolia réunit et diffuse les expériences et expertises de différents acteurs pour proposer des regards croisés sur les grands enjeux environnementaux et sociétaux.
En savoir plus