Africapolis : comprendre les dynamiques de l’urbanisation africaine

Philipp Heinrigs
Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest, Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)

L’Afrique connaît une urbanisation sans précédent. Mais les dynamiques de cette urbanisation sont encore mal appréhendées et ce pour plusieurs raisons : absence de définition commune de l’urbain, données démographiques peu fiables, surreprésentation des grandes agglomérations, etc.

La base de données Africapolis propose une définition commune de l’urbain et une méthodologie innovante, basée sur le croisement de données satellites et démographiques. Elle révèle que l’Afrique est bien plus urbaine qu’il n’y parait, des centaines d’agglomérations n’étant pas reconnues officiellement sur le continent. Africapolis révèle également la diversité des manifestations de l’urbanisation : l’apparition de régions métropolisées et de méga-agglomérations spontanées, le rôle central des transformations rurales dans la croissance urbaine, l’émergence des agglomérations intermédiaires, ou encore l’urbanisation de l’intérieur des terres qui vient nuancer l’importance donnée aux villes du littoral.

La non-reconnaissance officielle de nombreuses agglomérations est à l’origine de déséquilibres importants en matière de visibilité, de ressources et de capacités en provenance de l’État central. Le travail d’Africapolis offre ainsi la possibilité aux décideurs publics de mieux concevoir la réalité de leur territoire et de valoriser le potentiel des dynamiques urbaines du continent.

PDF
La Revue de l'Institut Veolia - "Eau, déchets, énergie : quel avenir pour les services essentiels en Afrique ?" (5.67 Mo)