Bassins d’élevage des poissons sur le site Abattoir © BIGH-isopix

L’aquaponie, nourrir les villes dans une logique d’économie circulaire à impacts positifs

Steven Beckers, Fondateur, BIGH (Building Integrated GreenHouses), Architecte accrédité C2C, Conférencier et professeur invité, Bruface (Brussels Faculty of Engineering)

Premier site de production de la société BIGH, la Ferme Abattoir s’est installée dès 2015 sur le toit du Foodmet, une halle alimentaire sur le lieu-dit Abattoir à Anderlecht, Bruxelles. Conçue selon les principes de l’économie circulaire à impacts positifs, l’installation repose sur de nombreuses synergies entre la ferme, le bâtiment qui lui sert de support, son quartier et la ville elle-même.

Le système de production en aquaponie, reliant les bassins de pisciculture aux serres horticoles, recrée un écosystème naturel dans un environnement artificiel, avec une production de déchets réduite, un apport énergétique limité et des effets positifs sur l’environnement. La ferme offre à la consommation urbaine des produits locaux de qualité tout au long de l’année (tomates, poissons, herbes aromatiques et fruits rouges). La vision défendue par BIGH avec la Ferme Abattoir est celle d’une agriculture urbaine productive dont le modèle économique repose principalement sur la vente de produits. L’ambition est à terme de pouvoir dupliquer le modèle en Belgique et en Europe.

PDF
Téléchargez la revue "Agriculture urbaine, nourrir les villes autrement" (11.55 Mo)