Réutiliser et recycler les ressources : limites et opportunités

Thomas Graedel, Professeur émérite d’écologie industrielle à l’Université de Yale
L’idée initiale de l’économie circulaire est intrinsèquement attrayante, mais pas sans difficultés.
Thomas Graedel
Professeur émérite d’écologie industrielle à l’Université de Yale

 

Aujourd’hui, les matériaux sont souvent mis au rebut après leur première utilisation. C’est particulièrement vrai pour les matériaux dont l’utilisation est intrinsèquement dissipative, pour les assemblages complexes où des éléments en concentration faible - mais essentiels - sont souvent perdus lors du recyclage et pour les matériaux utiles mais toxiques. Nous présentons ici le statut de la réutilisation et du recyclage, ainsi que cinq possibilités d’amélioration : (1) éliminer les utilisations dissipatives des matériaux ; (2) développer des technologies avancées pour la réutilisation et le recyclage ; (3) créer des dépôts appropriés pour les matériaux qui ne conviennent pas à une économie circulaire ; (4) concevoir de nouveaux produits pensés pour la circularité en fin de vie ; (5) créer et soutenir des chaînes de transport et de recyclage collaboratives internationales.

Un article extrait de La Revue de l'Institut Veolia - FACTS Reports à paraître prochainement.

Face aux limites d’un modèle de production et de consommation linéaires et du système historique de gestion des déchets, la transition vers une économie circulaire est devenue une nécessité. Cette transformation exige d’importants changements de comportements de la part des acteurs (entreprises, consommateurs/citoyens), que les politiques publiques doivent encourager. L’émergence d’une économie circulaire innovante et créatrice d'emplois se fera autant à l’échelle de l’entreprise, que d’écosystèmes plus large, grâce à de nouveaux business models, notamment l'économie de la fonctionnalité.

En partenariat avec le Centre de Gestion Scientifique de Mines ParisTech, l'Institut Veolia prépare le prochain numéro de sa revue FACTS Reports, à paraître pour l'été 2021, sur le thème de "Industries et déchets : sur la voie de l'économie circulaire". Ce numéro, coordonné par Franck Aggeri, Joël Ntsondé et Helen Micheaux, rassemblera une quinzaine de contributions de chercheurs, organisations internationales, collectivités, associations et entreprises.

L’Institut Veolia mène un travail de prospective sur les enjeux au carrefour de l’environnement et de la société. À travers des conférences, une revue et des groupes de travail prospectifs, l’Institut Veolia réunit et diffuse les expériences et expertises de différents acteurs pour proposer des regards croisés sur les grands enjeux environnementaux et sociétaux.
En savoir plus