Corée du Sud : des politiques publiques concrètes face à la pollution de l’air intérieur

Corée du Sud : des politiques publiques concrètes face à la pollution de l’air intérieur

Dr. Dong Hwa Kang
Professeur associé au Département de génie architectural,
Université de Séoul

Dans cette interview, Dr Kang présente différents moyens dont dispose un pays pour se saisir de la question de la qualité de l’air intérieur à travers sa législation. À partir du cas de la Corée du Sud, cet article explore les mesures que peuvent prendre les gouvernements pour assurer un contrôle efficace de la qualité de l’air intérieur et pour élaborer un programme d’amélioration pour l’avenir.

À partir du débat sur les interactions entre secteurs public et privé, l’auteur montre que la qualité de l’air intérieur est un problème complexe, dont la résolution nécessite l’alignement des politiques publiques, des forces du marché et des citoyens. De manière générale, c’est surtout le dialogue et la transparence entre ces différents acteurs qui permettent d’encourager les bonnes pratiques et de prendre les mesures adéquates. Si la Corée du Sud semble particulièrement en avance sur la gestion de la qualité de l’air à l’échelle nationale, il est souhaitable que d’autres États s’inspirent de ces résultats pour mettre en place une législation innovante sur le sujet.

PDF
La Revue de l'Institut Veolia - Qualité de l'air intérieur (2.95 Mo)