Le programme de la conférence

 
Télécharger le programme complet de la conférence (EN)
PDF - 633.26 Ko
il contient le programme détaillé avec les intervenants et leurs biographies








 
Thème 1 : Quels matériaux pour un avenir bas carbone ?
Qu’est-ce que la « transition vers le bas carbone » et quelles sont ses implications ? Les intervenants feront des projections à long terme pour identifier les secteurs les plus touchés par la transition vers le bas carbone (en particulier les infrastructures énergétiques, la construction, les transports et les technologies numériques). Tout en considérant l’évolution de ces secteurs, ils dresseront une cartographie des tendances, des scénarios et des problématiques en lien avec l’utilisation des matériaux. Il faudra notamment tenir compte des matériaux indispensables à la structure des constructions bas carbone dans un monde de plus en plus urbanisé (ciment, sable, béton, cuivre, aluminium, acier), ainsi que des métaux stratégiques dont la disponibilité est un enjeu dans une économie bas carbone (lithium, terres rares, métaux). Quel est le risque réel de pénurie de ces ressources face à une telle demande?
 
  • Session 1A: les matériaux essentiels dans les villes durables de demain
  • Session 1B: Énergies d’avenir : minéraux nécessaires au stockage 
  • Session 1C: Métaux indispensables à la haute technologie : faire face à la complexité
  • Session 1D: Le cuivre et l’aluminium dans un monde bas carbone
  • Session 1E: Production d’énergie bas carbone : rareté des ressources, excédents et incertitudes ?
  • Session 1F: Engrais, récoltes et raréfaction des ressources : les phosphates et la nécessité d'une agriculture productive en Europe 
 
Plenière 2 : Disponibilité des ressources primaires dans un monde bas carbone
En ce qui concerne la disponibilité des ressources, les facteurs physiques comme la disponibilité géologique ne sont pas les seuls freins à l’extraction minière. En effet, les limites sont plutôt environnementales, sociales, politiques ou économiques. Elles sont également liées aux besoins en eau, en terres ou en énergie, là où la compétition est déjà rude. Ces tensions sont particulièrement fortes dans le cas des extractions de métaux et de minerais, souvent menées dans les pays en développement où les besoins sociaux sont plus urgents et où la gouvernance est moins claire. Quels sont les principaux freins et quelles innovations techniques et organisationnelles pourraient limiter les impacts négatifs de l’extraction ? Quelles sont les répercutions d’une transition bas carbone sur les industries extractives ? À quoi ressembleront ces industries dans un avenir bas carbone, et quelles autres répercutions pourra-t-il y avoir par la suite ? Comment les mécanismes de gouvernance des industries extractives peuvent-elles évoluer vers une approche plus durable ? 
  • Session 2A: Le paradoxe de l'extraction et de la consommation d'énergie dans une transition bas carbone
  • Session 2B: Le nexus eau - terre - ressources
  • Session 2C: financer la disponibilité des ressources durables
 

Plenière 3 : L'économie circulaire pour la disponibilité des ressources
L’économie circulaire a le potentiel de bouleverser radicalement le paysage des ressources disponibles et leur utilisation. Elle peut contribuer à une économie décarbonnée ; une économie pleinement circulaire pourrait même être une nouvelle source de ressources et de matériaux. Comment encourager un véritable changement de paradigme ?




 
  • Session 3A : Améliorer le recyclage des produits complexes
  • Session 3B : Les plastiques dans un monde zéro carbone
  • Session 3C : L’éco-design en construction
  • Session 3D : Déchets électroniques : politiques pour promouvoir l’économie circulaire
  • Session 3E : Vers le recyclage en circuit fermé et le remanufacturing
  • Session 3F : Innovation technologique et scientifique dans l’ère du circulaire