Eau, déchets, énergie : quel avenir pour les services essentiels en Afrique ?

2021
Nous devons imaginer à quoi pourraient ressembler une ville et un village africains du XXIe siècle : des habitats intelligents et écologiquement sains, accueillant des services publics essentiels innovants et durables.
Mamphela Ramphele
Co-fondatrice de l’initiative ReimagineSA, Co-présidente du Club de Rome, Membre du Comité de prospective de l’Institut Veolia

La question de l’accès aux services essentiels, en particulier l’eau, l’assainissement, la collecte et le traitement des déchets et la fourniture d’énergie est à la croisée des défis environnementaux et sociétaux du continent africain. L’Institut Veolia dédie un nouveau numéro de sa revue à ce sujet, avec un triple objectif :

  • Comprendre l’importance des services essentiels pour le développement durable du continent, à travers l’analyse des dynamiques démographiques ainsi que des contextes socio-politiques, sanitaires et environnementaux à horizon 2030 ;
  • Cartographier les innovations prometteuses, les bonnes pratiques et les écueils à éviter : de la planification des services à leur gouvernance, du potentiel des solutions décentralisées aux collaborations avec le secteur informel ainsi que les promesses de l’économie circulaire sur le continent ; 
  • Identifier les leviers de déploiement de ces innovations, notamment les nouveaux modèles économiques et l’apport du numérique, mais aussi la nécessaire mesure d’impact des solutions, l’implication des usagers et les coalitions d’acteurs innovantes.

Découvrir :

---
Un numéro réalisé en partenariat avec Archipel&Co.
---

Accès aux services essentiels :
chiffres clés et progrès sur le continent

  • 1,5 milliard de citadins sur le continent en 2050
  • Une amélioration de l'accès à l'eau sur les vingt dernières années en Afrique
  • Des avancées plus lentes en matière d'assainissement
  • Des progrès majeurs en matière d'accès à l'énergie, soutenus par les innovations hors réseaux
  • La gestion des déchets, un axe de progrès pour les années à venir
  • Des écosystèmes d'innovation en forte croissance sur le continent

 

1. Enjeux et perspectives des services essentiels en Afrique à l’horizon 2030

La révolution démographique africaine actuelle est d’abord urbaine. La forte croissance démographique est bien connue : alors que l’Afrique représente déjà près de 15 % de la population mondiale (contre 7 % en 1960), le continent est la zone qui connait la plus forte croissance démographique au monde1. C’est aussi le continent le plus jeune : 60 % de la population a moins de 25 ans (contre 44 % dans les pays en voie de développement). Dans le même temps, 80 % de la population vit avec moins de 5 dollars par jour.

---

1 On estime qu’entre 2015 et 2050, la moitié de la croissance démographique viendra de seulement 8 pays dans le monde, parmi lesquels 5 pays africains United Nations, World Population Prospects, 2016. Les 8 pays sont : l’Inde, le Nigéria, le Pakistan, la République Démocratique du Congo, l’Ethiopie, la Tanzanie, l’Indonésie et l’Ouganda.

Enjeux
Dr Ibrahim Assane Mayaki
Agence de développement
de l’Union Africaine
Enjeux
Philipp Heinrigs
Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest, Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)
Enjeux
Tatiana Thieme, University College London
Justin De Koszmovszky, Archipel&Co
Enjeux
Pr. Houria Tazi Sadeq
Coalition Marocaine pour l’Eau
Enjeux
Sénamé Koffi Agbodjinou
Projet HubCité

2. Des innovations à fort potentiel pour un continent en mouvement

L’Afrique, notamment subsaharienne, a longtemps été prisonnière d’une vision caricaturale, tombant soit dans l’afro-pessimisme, soit en survalorisant le « leapfrog effect » pour transformer le retard en termes de développement en un nouvel avantage comparatif. De nombreux rapports ont ainsi mis en scène cette nouvelle vision d’une Afrique digitale et innovante ; l’exemple du paiement mobile (mobile money) incarnant souvent cette nouvelle puissance.

Innovations
David Sheridan, Slum Dwellers International
Mwaura Njogu, Consultant indépendant
Andrew Maki, Justice & Empowerment Initiatives (JEI)
Frederick Agyemang, EJP Ghana
Innovations
Sylvy Jaglin, Université Gustave Eiffel, LATTS
Emmanuelle Guillou, LATTS
Innovations

3. Conditions de succès pour passer les solutions à grande échelle

Il y a plusieurs écueils à éviter lorsqu’on parle d’innovation. D’abord celui d’adopter une vision trop romantique des innovations « par le bas » (ou bottom-up). Ensuite celui de succomber à une technophilie béate. Beaucoup d’initiatives restent des initiatives de petite taille qui n’auront peut-être jamais l’envergure nécessaire pour faire face aux défis de l’accès aux services essentiels sur le continent. Plusieurs conditions de succès apparaissent clés pour améliorer et pérenniser les solutions innovantes en matière d’accès aux services en Afrique.

Conditions de succès
Jean-Michel Severino
Investisseurs & Partenaires
Conditions de succès
Gordon Achola, EXP Agency
Nana Asamoah-Manu, IFC
Younès Drici Tani, Activiste environnemental non affilié
Andrea Weiss, WWF Afrique du Sud
Conditions de succès
Erin McCusker
Toilet Board Coalition, SATO (Lixil)
Conditions de succès
Conditions de succès
George Kibala Bauer
Mobile for Development Utilities, GSMA